Qu’est-ce que l’anxiété relationnelle

Il fait référence à ces passions de sollicitude, d’instabilité et de méfiance qui peuvent surgir dans une relation, voire si tout se passe plutôt bien.

L’anxiété est-elle normale dans une relation

Oui l’anxiété relationnelle est normale
Certaines personnes sont témoins d’anxiété relationnelle lors du lancement d’une relation, avant de savoir que leur compagnon a un intérêt égal pour elles. Ou, ils pourraient douter s’ils veulent vraiment une relation
.
Quels sont les signes d’anxiété relationnelle ?



L’anxiété relationnelle peut se manifester de différentes manières.

La plupart des gens se sentent un peu inquiets à propos de leur relation à un moment donné, en particulier au début de la fréquentation et de la formation d’un engagement. Ce n’est pas inhabituel, vous n’avez donc généralement pas à vous soucier de transmettre des doutes ou des peurs, surtout s’ils ne vous affectent pas trop.

Mais ces études anxieuses grandissent et s’insinuent parfois dans votre vie diurne.

Ensuite, regardons quelques signes implicites d’anxiété relationnelle

1* Se méfier des passions de votre compagnon pour vous

Vous avez changé Je t’aime (ou peut-être que je t’aime vraiment, vraiment). Ils sont toujours heureux de vous voir et font des gestes gentils, comme vous apporter le déjeuner ou s’écarter de leur chemin pour vous raccompagner à la maison.

Mais vous ne pouvez toujours pas vous débarrasser de la méfiance troublante “Ils ne m’aiment pas vraiment.”

Peut-être sont-ils lents à répondre à l’affection physique. Ou ils ne répondent pas aux manuels pendant plusieurs heures, voire une journée. Lorsqu’ils se sentent soudainement un peu distants, vous vous demandez si leurs passions ont changé.

Tout le monde ressent cela de temps en temps, mais ces inquiétudes peuvent devenir une obsession si vous souffrez d’anxiété relationnelle.

2* Se méfier de la compatibilité à long terme

L’anxiété relationnelle peut vous amener à vous demander si vous et votre compagnon êtes vraiment compatibles, en effet lorsque les effets vont bien dans la relation. Vous pourriez également vous demander si vous êtes réellement heureux ou si vous supposez simplement que vous l’êtes.

En réponse, vous pourriez commencer à attirer votre attention sur des différences mineures – ils aiment la musique punk mais vous êtes plutôt une personne folklorique – et surestimer leur importance.

3* Saboter la relation

Les actions de sabotage peuvent avoir des racines dans l’anxiété relationnelle.

Vous ne faites peut-être pas ces effets à dessein, mais la chose sous-jacente – que vous le réalisiez ou non – est généralement de déterminer à quel point votre compagnon est important.

Vous pourriez croire, par exemple, que défier vos sueurs pour les faire baisser prouve qu’ils vous aiment vraiment.

4* Passer à côté des bons moments

Vous ne savez toujours pas si vous faites face à une anxiété relationnelle ?

Prenez du recul et demandez-vous : « Est-ce que je passe plus de temps à m’occuper de cette relation qu’à en profiter ?

Pendant les périodes difficiles, cela pourrait être le cas. Mais si vous vous sentez ainsi plus souvent qu’autrement, vous faites probablement face à une certaine anxiété relationnelle.

5* Recherche de consolation démesurée

La consolation excessive – le dogging est également courant dans les plaintes d’anxiété sociale et la dépression.

Certains expérimentateurs suggèrent que la consolation excessive est liée à la dépendance interpersonnelle. La dépendance interpersonnelle fait référence à la dépendance d’une personne envers les autres pour une évaluation et une acceptation constantes.

Les personnes qui défilent dans des gestes excessifs de recherche de consolation peuvent transpirer en entrant dans une mauvaise évaluation ou en n’étant pas acceptées.

6 * Tonalité silencieuse

Le silence sonore est un autre symptôme présent dans de nombreux problèmes de santé internes. Une étude publiée dans le Journal of Experimental and Social Psychology a montré que les femmes sensibles au rejet peuvent être susceptibles de s’engager dans le silence pour plaire à leur partenaire.

Les personnes qui se taisent peuvent ne pas exprimer leurs goûts, leurs opinions ou leurs passions à leur compagnon, surtout lorsque ces études sont différentes de celles de leur compagnon.

Les gens ont tendance à s’engager dans des gestes de silence pour apparaître comme analogues à ceux dont ils recherchent l’acceptation, et dans une tentative d’aider au rejet.

Au fil du temps, une personne peut se taire et faire des offrandes pour sauver la relation. Pourtant, cela a pour effet implicite de réduire la satisfaction relationnelle.

Hébergement partenaire 7*

L’hébergement du partenaire est une réponse de l’autre partenaire envers le partenaire anxieux. Il s’agit d’un effet courant observé dans les relations où une ou plusieurs personnes ont une plainte de personnalité compulsive-obsessionnelle.

Causes de l’anxiété dans la relation

Il y a des problèmes vraiment graves qui engendrent de l’anxiété et des problèmes beaucoup moins graves qui peuvent engendrer de l’anxiété. Pourtant, toute anxiété est une lutte, et lorsque vous vous retrouvez avec une anxiété relationnelle, c’est une marchandise que vous voulez guérir. Certaines des causes universelles de l’anxiété relationnelle comprennent

1* Perte de confiance

Dans l’avenir de la relation
La cause la plus courante d’anxiété est la question de l’avenir de la relation.

Cela peut provenir de nombreux combats, ou cela peut provenir d’anciennes bifurcations, ou cela peut provenir d’un éloignement.

Peu importe la cause, lorsque cette confiance que la relation va fonctionner est perdue, la question peut engendrer beaucoup d’anxiété lorsque vous doutez de ce qu’il faut faire de votre vie.
.
2 * Combattre les coquilles d’œufs
Se battre fréquemment est un problème. Mais le problème n’est pas seulement que les combats impliquent de la colère – c’est aussi ce sentiment général de sollicitude que vous allez vous battre à nouveau.

Cette sollicitude peut engendrer une anxiété importante car vous devenez trop hystérique pour faire quoi que ce soit dans la maison puisque vous êtes bouleversé, une autre bagarre aura lieu à tout moment.

3* Négativité
Les connexions qui pataugent impliquent également beaucoup de négativité. Il est rare que vous soyez tous les deux aussi probants et amicaux que vous l’étiez auparavant.

En effet, vos blagues sportives sont négatives, et souvent les mots les plus durs que vous prononcez sont des examens ou utilisent un ton hostile.
La négativité constante et la pensée négative semblent engendrer de l’anxiété et, bien que l’on ne sache pas exactement comment, c’est un véritable problème.

4*Stress
Bien sûr, peut-être que la raison la plus importante pour laquelle l’anxiété relationnelle est courante dans les relations en difficulté est celle du stress à long terme.

Généralement, le stress se développe avec le temps, et le stress à long terme est connu sans méfiance pour engendrer de l’anxiété – il peut en effet engendrer des maladies anxieuses. Ainsi, lorsque vous êtes dans une relation tendue et que vous vous sentez tendu tout le temps,
.
il n’est pas rare de montrer des symptômes d’anxiété non seulement dans votre relation mais aussi en dehors de celle-ci

5* Négligence ou abus

Cela provoque une faible tonalité ou une faible tonalité en raison d’un traumatisme unique
.
Difficultés d’attachement résultant de relations avec vos parents ou vos tuteurs à un jeune âge

Comment vaincre l’anxiété relationnelle

1* Identifiez ce qui motive votre anxiété
Est-ce de la sueur ?

Ton bas – respect ? Manque de confiance? Honte? Évaluer la racine de votre anxiété et établir des liens avec d’anciens gestes ou la façon dont vous avez été élevé peut augmenter votre pleine conscience. Parfois, nous ne nous sentons pas en sécurité parce que nous garantissons la confiance dans la capacité de choisir une relation saine pour nous-mêmes

2* Soyez honnête à propos de ce que vous ressentez

Bien que vous ne vouliez peut-être pas exprimer vos passions au plus fort de l’anxiété, vous exprimer est important. Cela peut consolider la relation et maintenir les lignes de communication ouvertes. Laissez les personnes probantes de votre vie entrer dans votre monde intérieur.

3* Utilisez des moyens auto-apaisants lorsque les situations d’anxiété augmentent

De nombreuses fois, l’anxiété peut être accompagnée de réactions physiques, notamment une fréquence cardiaque rapide, une avarice au cercueil ou une fuite.

4* Pratiquez des méthodes de balayage corporel pour augmenter votre tonus et votre pleine conscience.

La respiration profonde, la contemplation guidée, le yoga ou faire un effort qui se concentre sur l’un de vos cinq sens sont des moyens d’apaiser le tonus. Ne soyez pas hystérique pour sortir des sentiers battus lorsque vous recherchez des remèdes contre l’anxiété qui fonctionnent pour vous.

Il existe de nouvelles modalités comme le havening en cours de développement pour aider les gens à faire face à la réponse au stress du corps qui se produit pendant les moments d’anxiété.

5 * Travaillez à établir la confiance avec des personnes probantes

Bien que cela puisse être délicat, instaurer la confiance dans les relations est essentiel pour maintenir des relations saines. Prenez du temps pour les personnes de votre vie qui vous aiment.
La confiance ne s’installe pas du jour au lendemain, elle passe par le temps et les gestes ainsi que par des actions harmonieuses et répétées.

6* Traiter les conflits ou les divergences d’opinion

Ne pas aborder le conflit relationnel peut conduire au ressentiment et à la rupture de la relation. Bien que le conflit soit nécessaire, il est important de le gérer et de le gérer de manière saine.
Il peut être délicat de vous exprimer, mais commencez par vous attacher à utiliser des déclarations en « je » et à assumer la responsabilité de votre rôle dans le conflit.

Comment être en couple avec quelqu’un qui souffre d’anxiété

Que faire si vous êtes satisfait de votre compagnon, mais que vous sortez avec quelqu’un qui patauge dans l’anxiété relationnelle ? Viennent ensuite quelques considérations.

1 * Pratiquer l’écoute active

Essayez votre style pour entendre ouvertement et sans jugement lorsque votre partenaire partage ses passions. Être dédaigneux ou se précipiter pour donner un résultat rapide ne peut qu’aggraver l’anxiété.

Au contraire, écoutez sans distractions ni hypothèses. Cependant, demandez des explications, si vous ne comprenez pas la marchandise. Faites-leur savoir que vous voulez être là pour les entendre et les soutenir.

2* Demandez comment vous pouvez le mieux les soutenir

Comment puis-je vous soutenir en ce moment ?

Cette question est si simple, mais elle permet à votre partenaire de réfléchir précisément à ce dont il a besoin de vous. Ils peuvent souhaiter des conseils pratiques. Ils pourraient simplement vouloir se défouler ou exprimer ce qu’ils ressentent. Ils pourraient vouloir que vous preniez une mesure spécifique.

Dans certains cas, ils peuvent en effet ne pas savoir ce dont ils ont besoin. Ça va aussi. Cette question élimine votre besoin de deviner comment vous devriez aider et identifie ce qu’ils veulent le plus.

3 * Définir les limites applicables

L’anxiété relationnelle ne donne pas à votre partenaire une raison justifiée de vous faire du mal. En effet, s’ils se sentent incertains ou effrayés par la relation, vous gagnez le respect alors qu’ils travaillent à travers leurs passions.

Réfléchissez à la manière dont vous souhaitez définir des limites autour des pièges, des allégations ou des examens. Essayez d’éviter de les laisser vous rabaisser – plus vous cherchez à « livrer » des peurs non soutenues, plus ils peuvent se sentir incités à vous laisser leurs protubérances.

4* Encourager la thérapie

Vous n’êtes pas le thérapeute de votre compagnon et il peut être utile pour lui de rencontrer un professionnel. Faites-leur savoir que votre suggestion provient entièrement d’un lieu d’amour et de compassion. Rappelez-leur que vous êtes alors pour eux et que vous voulez qu’ils se sentent mieux avec vous, la relation et eux-mêmes.

Pourtant, vous pouvez modéliser les avantages du remède en allant vous-même, s’ils repoussent votre suggestion. N’oubliez pas que ce n’est pas votre travail de réparer ce qu’ils ressentent. Dernièrement, s’ils n’ont pas l’intention de demander de l’aide ou d’apporter des modifications, vous devrez peut-être estimer la relation.

Merci d’avoir lu, partager pour éduquer les autres et ne pas oublier d’aimer et de commenter votre opinion dans la section des commentaires, bonne journée et bonne journée.